AccessoiresAudioGénéralitésGlossaire

Qu’est ce que le « monitoring audio » ?

Le « monitoring audio », c’est la possibilité d’écouter en direct ce que l’on est en train d’enregistrer/filmer. Une pratique classique sur une caméra professionnelle, mais réservée sur smartphone à certains accessoires et surtout certaines applications ! Passage en revue des choses à savoir…

  1. Choisissez la bonne application
    Pour pouvoir faire du monitoring audio, il faut d’abord une application caméra qui offre cette fonction. Sur iPhone, il s’agit par exemple, de Verifeye, de Filmic Pro bien sûr ou Mavis; sur Android de Filmic Pro ou de ViMoJo. Avec ces applications, branchez des écouteurs, sur la prise mini-jack TRRS (ou sur la prise Lightning de l’iPhone), et vous entendrez le son capté par le micro intégré (micro arrière) du smartphone. A condition, concernant Verifeye sur iOS, d’avoir activé la fonction « Headphone monitoring » dans les paramètres de l’appli. Les applis caméra livrées avec vos smartphones n’offrent donc pas naturellement cette fonctions d’écoute. Sur iPhone, il existe un « hack », un petit truc, pour profiter de ce retour audio en direct depuis la caméra native (l’appareil photo) d’iOS : il consiste à installer et lancer d’abord l’appli gratuite iRig Recorder Free puis la caméra… Ce « hack » ne fonctionne pas sur Android où un l’appli d’enregistrement audio iRig Recorder 3 permet bien d’entendre le son en direct, mais empêche les applis caméra de filmer tant qu’elle est active.  Personnellement, je regrette également que le monitoring n’existe toujours pas sur l’appli Open Camera.
  2.  Utilisez un accessoire adapté
    Ça se complique si vous souhaitez « monitorer » le son pris par un micro externe. En plus de l’appli compatible, vous devrez disposer pour cela d’un accessoire permettant de brancher en même temps un micro et des écouteurs. On appelle cela traditionnellement un « splitter » TRRS. Mais attention : rares sont les splitters censés séparer sur une prise en Y l’entrée micro et la sortie casque qui fonctionnent réellement sur les smartphones ! Parmi les solutions les plus fiables, je vous recommande l’adaptateur Rode SC6 ou les petits boîtiers d’interface type iRig Pre, iRig Pro IO, iRig Pre HD, iRig Pro Duo, Saramonic Smartrig, Roland Duo Capture EX
    Rode SC6
  3.  .. et acceptez le retard du son !
    Enfin, d’un smartphone à l’autre, vous profiterez d’un retour audio plus ou moins instantané ! C’est là qu’iOS affiche une fois encore sa supériorité sur Android : tandis que sur un iPhone, avec l’appli et l’accessoire qui vont bien, cités plus haut, l’écoute est proche du direct, sur la plupart des Android elle est en léger différé. Le retour allant parfois jusque la demie-seconde. Au mieux c’est une sorte d’écho, au pire cela interdit de parler face caméra et de « monitorer » en même temps tant il est perturbant de s’entendre en retard.
  4. Hackez votre iPhone
    Et pour les possesseurs d’un iPhone curieux de tester le « monitoring audio » sans bourse délier pour acquérir Filmic Pro, je vous recommande un petit truc que j’avais mis en images.
Laurent Clause

Laurent Clause

Journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, je suis devenu réalisateur d'images et formateur, formateur vidéo smartphone en particulier. J'interviens avec ma société Milledix ainsi notamment qu'à Gobelins l'Ecole de l'Image, Sciences Po Paris et pour le groupe CapCom. J'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro, et je forme à la vidéo-mobile, au MoJo (mobile journalism), au tournage avec Filmic Pro, Open Camera ou autres et au montage notamment avec LumaFusion, Adobe Rush et Kinemaster.

9 Commentaires

  • Jean-Luc LE FOLL dit :

    Bonjour,
    La dernière version de irig Recorder Free e permet plus le monitoring.
    Ennuyeux non?

    • Je viens de faire l’essai sur mon iPhone 7Plus avec la dernière version d’iRig Recorder Free. Cela fonctionne toujours: menu en haut a droite/Settings/Background audio ON… Et lancez ensuite l’appli caméra native. Je n’ai pas les moyens de tester sur iPhone 8 ou X (sur lesquels Apple semble avoir changé pas mal de chose qui compliquent la gestion de l’audio dans les applis caméra…) je ne les ai pas.
      C’est plus compliqué sur Android. IK Multimedia y propose une application d’enregistrement audio du nom d’iRig Recorder 3 qui active le monitoring audio. Celui-ci reste actif en tâche de fond et permet de lancer d’autrres applications… Mais sur mon Nokia 5 par exemple ces applications sont bloquées et ne peuvent enregistrer ni images ni sons tant qu’iRig Recorder 3 est actif.

  • […] choisi dernièrement d’utiliser Verifeye pour le tournage (cette appli caméra offre le « monitoring audio » notamment) et Kinemaster pour le montage, malgré son filigrane. Mauvais choix ! Car entre les […]

  • Walter dit :

    Merci pour cet article

  • […] le niveau d’enregistrement… avec les rares applications offrant la fonction de « monitoring audio« . Un accessoire adopté par la majorité des journalistes […]

  • […] d’offrir aussi souvent aussi le « monitoring audio » (l’écoute en direct de ce que vous […]

  • Soulie dit :

    Je voudrais faire du monitoring avec un ipad pro en usbc , j ai l adaptateur plus le rode sc4, , une interface zoom qui offre une sortie casque ( avec monitoring) et une entree line et xlr . J ai un micro RodeMic. Impossible d entendre quoi que ce soit . Comment faire? Je souhaite utiliser l app native

    • Vous omettez de dire pour quoi (avec quelle application) vous souhaitez faire du monitoring audio : cela n’est en effet possible qu’avec certaines applications comme Filmic Pro, Mavis ou CT Pro pour filmer. En dehors de ces applications -ou d’un enregistreur Zoom utilisé comme interface audio USB avec les écouteurs branchés dessus- vous aurez beau essayer de monitorer sur l’iPad avec des écouteurs et tous les adaptateurs nécessaires, vous n’entendrez jamais rien parce que le système iOS ne le prévoit pas !

  • […] ce Pocophone, comme sur l’ensemble des Android, le monitoring audio pâtit d’une latence considérable (une demie seconde) toujours un peu compliquée à gérer […]

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.