Applications

Comment booster le volume d’une vidéo

Certains micros externes enregistrent avec un volume un peu bas. Et les applis de montage ne permettent pas toujours de « relever le niveau » 😉. Heureusement, une appli peut améliorer les son des vidéos…

Quand on utilise un gros logiciel de montage comme Final Cut Pro X ou Adobe Premiere Pro, on profite de fonctions avancées (parfois aussi de plugins complémenatires) pour booster le gain d’une prise audio un petit peu faible . Ce n’est malheureusement pas le cas sur la plupart des petites applications de montage. Et pour cause : le traitement du son en général est un domaine très particulier qui nécessite des compétences techniques que les éditeurs d’applis vidéo n’ont souvent pas. Voilà pourquoi AudioFix (Android/iOS) est proposée en version pro payante (AudioFix Pro, Android/iOS)

Comment fonctionne AudioFix ?

L’appli est simplissime en proposant 12 traitements prêts à l’emploi (Volume Booster, Mild et Hard Wind pour atténuer le souffle du vent, Hiss Removal pour filtrer les sons « hiss » dans certaines prises, Audio Smoother pour atténuer le bruit ambiant…). Avec la possibilité, bien entendu, de comparer le résultat avant et après. Dans la version gratuite, on a accès à toutes ses fonctions… sauf la possibilité d’enregistrer les traitements : cela reste le propre de la version pro vendue 16€ sur Android, et 22€ côté iOS.

Concrètement, on importe une vidéo dans AudioFix, on choisit un traitement, on vérifie le résultat et on réexporte dans la photothèque une nouvelle vidéo avec un son retraité. J’ai recours à cette appli depuis que j’utilise le micro sans fil Blink 500 de Saramonic avec son récepteur miniature RXDi dont le seul défaut est d’enregistrer avec un volume un peu faible. Quand je monte sur mon ordinateur, j’augmente le gain dans mon logiciel de montage. Mais quand je dois monter en express sur mon smartphone, je retraite rapidement chaque sonore dans AudioFix avant de les importer dans Adobe Rush, LumaFusion, Kinemaster ou VN.

Démo en vidéo.

Laurent Clause

Laurent Clause

Journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, je suis devenu réalisateur d'images et formateur, formateur vidéo smartphone en particulier. J'interviens avec ma société Milledix ainsi notamment qu'à Gobelins l'Ecole de l'Image, Sciences Po Paris et pour le groupe CapCom. J'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro, et je forme à la vidéo-mobile, au MoJo (mobile journalism), au tournage avec Filmic Pro, Open Camera ou autres et au montage notamment avec LumaFusion, Adobe Rush et Kinemaster.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.