A la une

Hollyland Lark C1 : un micro sans fil pour la vidéo mobile

Avec son récepteur miniature à brancher sur la prise Lightning ou USB-C des smartphones et deux micros, le Lark C1 de Hollyland vise tout spécialement les vloggers qui pratiquent le MoJo et/ou le livestreaming.

J’avais déjà eu l’occasion de tester un kit sans fil Hollyland (le Lark 150) il y a quelques mois. Le C1 n’est donc pas le premier kit avec deux micros sans fil, loin s’en faut. Mais c’est l’un des plus compacts, aussi bien côté émetteurs que récepteur. Ce dernier est très léger, bien adapté à être utilisé  sur un smartphone dans un stabilisateur. Surtout le Lark C1 est l’un des kits les moins chers du marché, proposé aux alentours de 150€ en cette fin d’année.

Il fonctionne avec n’importe quelle application prenant en charge un micro externe : dictaphone, appli caméra native, appli caméra pro… Comme beaucoup d’autres modèles, son récepteur s’active sitôt branché au smartphone, ses micros établissant la liaison sitôt sortis de la boîte. A l’inverse, ils se rechargent dès qu’ils sont rangés dans la boîte. Ils transmettent un son de qualité, même à plus d’une quarantaine de mètres et chaussés de leur bonnette anti-vent. Mais le C1 dispose en prime d’un système de réduction du son pratique dans les situations extrêmes, même s’il supprimer quelques fréquences de la voix. Jugez plutôt !

Reste que comme tous les autres kits à deux émetteurs (à l’exception du Rode Wireless Go II), le Lark C1 ne permet pas de séparer les deux mircros sur les canaux gauche et droit de la stéréo. Avec son récepteur (1 x RX) et ses deux émetteurs (2 x TX), il est vendu 221 € aussi bien pour Android que pour iPhone. Mais il est en promo à 151€ pour le Black Friday.

 

Laurent Clause

Laurent Clause

Journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, je suis devenu réalisateur d'images et formateur, formateur à la vidéo sur smartphone en particulier. J'ai enseigné le MoJo à l'Ecole de Journalisme de Sciences-Po Paris et interviens avec ma société Milledix notamment à Gobelins l'Ecole de l'Image, pour Samsa, le groupe CapCom ou aux Antilles et à la Réunion pour Inzy-Learning . J'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro, et bien sûr la vidéo-mobile, le MoJo (mobile journalism), le tournage avec Filmic Pro, Open Camera ou autres et le montage notamment avec Adobe Rush, VN Kinemaster et LumaFusion.

One Comment

  • Laurent Berthault dit :

    Scotch pour fabriquer un micro-main, ventilateur et sèche-cheveux pour tester les micros, j’adore le côté un peu bricolage du mojo! Merci Laurent pour ces tests toujours pertinents.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.