A la uneMojo

Formation MoJo à France Télévisions

Capture d’écran 2016-01-18 à 10.01.14

Ce n’est plus un secret : France Télévisions enseigne les bases du “MoJo” à ses équipes dans le cadre de formations (comme je le fais moi-même).  Des sessions de trois jours consacrées aux “possibilités d’un smartphone dans un environnement multimédia” où une dizaine de collaborateurs (JRI, mais aussi rédacteurs, présentateurs ou encadrants) s’initient au tournage et au montage sur smartphone, sous la houlette de trois formateurs dont Guillaume Kuster, ancien journaliste de France 3. Utilisation d’un micro, avec ou sans interface audio, prise en main d’une appli de “filmage ” pro, enregistrement d’un commentaire off sur le smartphone, montage et mixage dans iMovie (iOS) ou Kinemaster (Android)… Le programme est celui des cours proposés par l’ensemble des chaînes de service public européenne membre de l’association Circom, dont France Télévisions fait partie. Lors de cette quatrième session de formation, nous avons passé une tête durant la dernière demi-journée, où les apprenants terminaient le montage des sujets qu’ils avaient tournés le matin même.

Merci à Guillaume Kuster pour l’opportunité de ce petit sujet.

Laurent Clause

Laurent Clause

Journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, je suis devenu réalisateur d'images et formateur, formateur à la vidéo sur smartphone en particulier. J'ai enseigné le MoJo à l'Ecole de Journalisme de Sciences-Po Paris et interviens avec ma société Milledix notamment à Gobelins l'Ecole de l'Image, pour Samsa, le groupe CapCom ou aux Antilles et à la Réunion pour Inzy-Learning . J'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro, et bien sûr la vidéo-mobile, le MoJo (mobile journalism), le tournage avec Filmic Pro, Open Camera ou autres et le montage notamment avec Adobe Rush, VN Kinemaster et LumaFusion.

3 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.