Trucs et astuces

Prendre le son à distance avec un second smartphone

Un (bon) smartphone pour filmer, et un second (plus ancien) pour prendre le son de façon déportée, comme un enregistreur externe… Un moyen simple et malin de se passer de micro sans fil dans toutes les situations.

La problématique

Inutile d’investir dans un bon micro HF (sans fil) souvent onéreux : recyclez un ancien smartphone ou emprunter momentanément celui d’un proche pour en faire un « smartphone micro » qui jouera les micro et enregistreur audio déportés. Vous le savez si vous lisez les articles de Videonline.info et/ou si vous avez suivi une de mes formations : tous les smartphone sont équipés d’au moins trois microphones. Un micro dit « arrière » ou « camera microphone » situé juste à proximité du ou des objectif(s) de l’appareil, un deuxième dit « avant » ou « selfie microphone » situé au dessus de l’écran, sous la caméra selfie, et un troisième dit « micro bas » placé sur la tranche inférieure, dédié au téléphone celui-là. Des trois, le meilleur et de loin, est le dernier, celui du téléphone. Au point que de nombreux journalistes ou réalisateurs de podcasts s’en contentent pour leurs interviews par exemple. Et qu’un truc -vieux comme le premier smartphone-, consiste à utiliser un smartphone pour prendre le son pendant qu’un autre filme. Cela évite d’investir dans un bon micro, canon ou sans fil. Mais comme trop peu de gens y pensent, préférant investir inconsidérément dans une tonne d’accessoires par forcément utiles, je me permets de rappeler ce truc élémentaire.

Comment faire, pas-à-pas

Il suffit en effet de glisser le « smartphone micro » dans une poche de chemise ou de veste, tête en bas, son micro téléphone orienté vers la voix de la personne équipée. En ayant préalablement 1) lancer une application « dictaphone » sur ce smartphone micro et déclencher un enregistrement, 2) lancer l’enregistrement de l’appli caméra sur le « smartphone caméra » qui filme et 3) fait un « clap » visible par la caméra mais surtout audible par les deux smartphones (celui qui filme et celui qui prend le son).

Synchroniser l’audio au montage

Une fois la prise terminée, il convient de récupérer l’enregistrement audio ainsi que la vidéo dans le même outil de montage et de synchroniser les deux pistes. Les logiciels comme Adobe Premiere Pro ou FCP X le font tout seul en repérant les similitudes audio des deux pistes. Sur un outil plus basique (une appli de montage sur smartphone), la synchronisation se fait manuellement et très simplement en utilisant le repère visuel que constitue le « clap » sonore généré au début de l’enregistrement. Celui-ci se manifeste sur les deux pistes audio sous la forme de pics dans la forme d’onde, qu’il suffit de superposer le plus précisément possible. Il ne reste plus qu’à baisser le son témoin capturé par le « smartphone caméra »  pour ne conserver dans le montage que le son pris par le « smartphone micro ».

Pour faire encore mieux

Bien sûr, en utilisant un second smartphone pour prendre le son, rien ne ne vous interdit d’y brancher un bon cravate plutôt que d’utiliser le micro téléphone intégré de ce dernier. Un micro cravate comme le Rode Smartlav+ par exemple, dont le principal défaut était justement d’avoir un câble trop court pour pouvoir éloigner le sujet de la caméra). Vous profiterez ainsi d’un son proche mais aussi plus chaleureux et fidèle.

Laurent Clause

Laurent Clause

Journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, je suis devenu réalisateur d'images et formateur, formateur vidéo smartphone en particulier. J'interviens avec ma société Milledix ainsi notamment qu'à Gobelins l'Ecole de l'Image, Sciences Po Paris et pour le groupe CapCom. J'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro, et je forme à la vidéo-mobile, au MoJo (mobile journalism), au tournage avec Filmic Pro, Open Camera ou autres et au montage notamment avec LumaFusion, Adobe Rush et Kinemaster.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.