A la uneApplicationsIOSMojo

Enlight Videoleap : montage créatif -et quasi gratuit- pour iOS

Nouvelle venue côté montage sur iOS, plus forte qu’iMovie côté titrage, animation et incrustation et plus simple que LumaFusion, Videoleap est une appli gratuite (en version limitée) et payante avec l’ensemble de ses fonctions : 75 € en une fois, ou par abonnement/location à 6 € pour 30 jours ou 3,08 € par mois sur 12 mois. Un peu cher, je vous le concède. La bonne nouvelle, c’est que pour faire du « MoJo », et monter des reportages ou des interviews avec quelques plans d’illustration, sa version gratuite suffit.

Disons-le d’emblée, son principal défaut c’est qu’elle ne s’utilise qu’en mode vertical. C’est ballot parce qu’ Enlight Videoleap (tapez son nom complet au risque de ne pas la trouver sur le Store d’Apple) propose souvent une foule d’options contextuelles qu’il faut faire défiler de gauche à droite en bas de l’écran. Alors qu’elles auraient pu être toutes présentées sur un écran tenu en mode paysage. L’éditeur m’a confirmé ce que je craignais : «Nous avons choisi le mode vertical parce que les utilisateurs tiennent leur smartphone de cette façon». No comment…

L’appli est présentée comme une championne de la fusion/incrustation de plusieurs pistes vidéo pour des effets très spéciaux. C’est ce qui justifierait le prix de sa version complète… dont je n’ai pas fait l’acquisition. Personnellement, pour fusionner des images, je préfère travailler devant le grand écran d’un ordinateur en passant par Final Cut Pro X ou Adobe Premiere Pro. Cela n’enlève rien aux possibilités de cette appli. Mais pour moi, son intérêt majeur, c’est justement qu’on peut sa passer de ses effets spéciaux pour monter gratuitement et plutôt facilement deux pistes vidéo (itv et plans d’illustration), d’incruster par dessus de la typo (synthé, titres…) avec davantage de latitude que sur iMovie, d’animer ces titres avec des images clé (keyframes) et de faire varier les niveaux d’une musique de fond grâce à la même fonction. Et les résultats sont top ! Prise en main et démo expresse, comme d’habitude, ci-dessous.

Laurent Clause

Laurent Clause

Je suis journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, tout particulièrement de celles liées à la création et à la communication. Réalisateur via ma société Milledix, je suis aussi formateur : à Gobelins l'Ecole de l'Image, à Sciences Po Paris, pour le groupe CapCom ou ma société Milledix, j'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro et surtout la vidéo-mobile (tournage et montage sur smartphone).

1 commentaire

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.