Divers

Cédric Faiche : le MoJo léger de BFMTV

Reporter pour la matinale de BFMTV, Cédric Faiche réalise ses sujets avec un smartphone et le minimum d’accessoires. J’ai pu l’interviewer, à distance, sur son expérience MoJo.

Durant les Rencontres de l’Innovation éditoriale (organisées par Samsa) qui se sont déroulées virtuellement cette année durant deux semaines, j’ai eu le plaisir de m’entretenir en « live » avec Cédric Faiche. Journaliste depuis 25 ans, reporter à BFMTV et correspondant de la chaîne aux Etats-Unis durant le mandat de Trump, il réalise ses sujets seul depuis 5 ans avec un équipement MoJo réduit à l’essentiel. Je vous propose de visionner ci-dessous notre entretien dans son intégralité.

Cédric Faiche, c’est le Mojo le plus “léger” que j’ai rencontré. Quand votre serviteur (et pas mal de ses collègues) partent rarement en reportage « mobile » sans un trépied et une valisette à roulettes remplie d’accessoires, pour parer à toute éventualité, le reporter de BFMTV voyage avec le strict minimum : un grip Nitze, une mini torche LED Litra, un micro main Sennheiser pour l’iPhone… et surtout une perche à selfie !

« Je m’étais acheté un stabilisateur et puis j’y ai rapidement renoncé, m’a-t’il confié. C’est embêtant à installer, ça ne bouge pas comme on veut… Au bout d’une perche, la stabilisation de l’iPhone tout seul me suffit. » Et c’est vrai que Cédric excelle à la perche à selfie ! Je vous invite à visionner un de ses reportages pour en juger. Celui consacré aux incendies en Californie par exemple, où il se filme et bouge le cadre pour suivre le balai d’hélicoptères des pompiers en arrière-plan… Joli coup de main ! « Le reportage au smartphone, ça reste un peu du bricolage, confie le journaliste. Mais ça permet d’informer simplement. Moi je suis reporter, pas JRI, je n’ai pas envie de me compliquer la vie.»

Qu’ils soient montés ou en direct, tous ses sujets depuis cinq ans, il les réalise avec l’appli Mojopro d’Aviwest. Par commodité, il filme ses interviews sans trépied. Et pour réaliser ses plateaux (lancement, relance et chute face caméra), il utilise la caméra selfie de l’iPhone… en veillant bien à ne pas regarder l’écran mais la caméra selfie (comme je l’explique régulièrement). Ça aussi ça s’apprend !

Les avantages et les inconvénients du smartphone, il en parle également. Mais de cet entretien et des reportages que réalisent Cédric Faiche, vous retiendrez que la technique -et l’équipement- importe moins que le fond -la narration- et les images choisies pour illustrer les sonores. Malgré ma passion pour les jouets technologiques, je ne dis rien d’autre que cela dans mes formations depuis des années. Smartphones et accessoires sont à la portée de tous. Mais l’information et la bonne façon de rapporter/raconter s’apprend. C’est encore un métier, que Cédric Faiche exerce avec un talent certain.

Laurent Clause

Laurent Clause

Journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, je suis devenu réalisateur d'images et formateur, formateur vidéo smartphone en particulier. J'interviens avec ma société Milledix ainsi notamment qu'à Gobelins l'Ecole de l'Image, Sciences Po Paris et pour le groupe CapCom. J'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro, et je forme à la vidéo-mobile, au MoJo (mobile journalism), au tournage avec Filmic Pro, Open Camera ou autres et au montage notamment avec LumaFusion, Adobe Rush et Kinemaster.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.