A la uneGénéralitésTechniques

Comment filmer une interview (2-cadre)

Deuxième volet de notre triptyque consacré à l’interview vidéo « Mojo », le tournage proprement dit de l’entretien. Avec trois règles clé : lumière, cadre et son. Pour ce qui est de l’équipement, vous avez amené trépied, grip et micro cravate, il n’y a plus qu’à les installer.

  1. La lumière. L’interviewé doit être éclairé. Et bien éclairé. Pas question de filmer un entretien dans la semi-obscurité ! Avant toute chose, repérez les sources lumineuses à disposition sur le lieu de tournage. La pièce dispose d’une fenêtre avec de la lumière du jour ? Installez-vous, vous, le caméraman/intervieweur, dos à la lumière pour que votre interlocuteur profite de lumière du jour. Vous pouvez lui demander de se tourner légèrement pour que son visage soit éclairé aux deux tiers ou au 3/4.
  2. Le cadre. Commencez à composer votre cadre, en affichant la grille de repères dans votre application caméra. Ses lignes vous permettent de vérifier l’horizontalité de votre image par rapport à l’horizon ou aux plinthes en arrière plan, et dans l’idéal, un des yeux de l’interviewé doit être situé sur un des points d’intersection supérieurs de la grille des tiers.
    bjornLe regard de la personne doit également traverser le cadre, de gauche à droit si vous l’avez cadrée au tiers gauche de l’image, ou de droite à gauche si vous l’avez cadrée au tiers droit de l’image. Pour cela vous devez vous placer d’un côté ou de l’autre du smartphone pour que l’interviewé vous regarde, et surtout pas derrière l’écran sans quoi la personne regardera l’objectif. Evitez de filmer le sujet devant un mur uni, privilégiez un décor en arrière en arrière plan, avec de la profondeur si possible, autrement dit de la distance entre le dos du sujet et le fond de la pièce. Veillez enfin à ce qu’aucun élément parasite (un détail de couleur, un porte manteau, etc.) n’entache votre cadre et ne décrédibilise votre interlocuteur.
  3. Le son. Il est impératif que vous équipiez votre interlocuteur d’un micro-cravate pour obtenir un son correct. Je vous renvoie pour cela à mes différents tests. Ma préférence va aujourd’hui au Boya BY-M1 pour son câble conséquent de 6 mètres et son rapport qualité prix.
  4. Deux valeurs de plan. Quelle que soit la durée de votre entretien -et la durée des extraits que vous retiendrez réellement dans votre film-, pensez à changer de cadre durant l’interview, en vous rapprochant du sujet. Commencez l’entretien avec un plan cadré au niveau de la taille par exemple, dans lequel on voit les mains de l’interlocuteur. Puis faites une pause après quelques questions pour déplacer votre trépied et cadrer ensuite le sujet « rapproché-poitrine ». Vous pouvez aussi tenter le gros plan, mais attention : le smartphone devra pour cela être placé à moins d’un mètre du visage et son grand angle à de fortes chances de déformer et de donner un avantage injustifié au nez de votre interlocuteur !

Le troisième volet sera consacré aux plans d’illustration et à la façon de les utiliser pour monter une interview de façon dynamique.

Laurent Clause

Laurent Clause

Je suis journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, tout particulièrement de celles liées à la création et à la communication. Réalisateur via ma société Milledix, je suis aussi formateur : à Gobelins l'Ecole de l'Image, à Sciences Po Paris, pour le groupe CapCom ou ma société Milledix, j'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro et surtout la vidéo-mobile (tournage et montage sur smartphone).

3 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.