A la une

Comment bien se filmer seul, face caméra

Se mettre en scène et réaliser tout seul ses vidéos avec son smartphone, c’est être simultanément devant et derrière la caméra ! Simple diront certains : il suffit de se filmer en selfie, l’écran face à soi. Pas si sûr ! Explications et conseils…

Avant tout placez le smartphone à la hauteur de vos yeux et utilisez un micro externe (un micro cravate) pour prendre le son. Si vous n’en avez (vraiment) pas, placez-vous, au calme, dans une pièce d’au moins 10m carré, à 1 m et 1m50 du smartphone. Au delà, le son sera mal audible, amateur. Placez-vous ensuite face à une source lumineuse (une fenêtre ou une lampe) mais surtout pas à contre jour. N’oubliez pas enfin que quand on filme un portrait, l’important, c’est le personnage, mais ni le plafond de la pièce où il est, ni le ciel au dessus de lui en extérieur : veillez-donc à laisser le moins d’air possible au dessus de la tête, dont le sommet doit arriver dans le haut du cadre.

Avec la caméra selfie :

  • En mode selfie, on a tendance à regarder l’écran. Alors que l’exercice face caméra implique de s’adresser à celui qui regarde et donc de regarder la caméra. Pour y penser, on peut coller un petit œillet autour de l’objectif pour attirer le regard.
  • N’oubliez pas aussi que que la résolution de la caméra frontale est généralement inférieure à celle de la caméra principale sur la plupart des smartphones. En règle générale, vous ne pourrez filmer qu’en 1080p avec la caméra selfie, en 4K seulement sur les modèles haute de gamme.

Autant d’éléments qui militent pour l’utilisation de la caméra principale pour se filmer.

Avec la caméra principale (arrière) :

  • Pour profiter d’un retour image et se positionner correctement,
    • on peut relier le smartphone à un écran de télé. Avec un adaptateur Lightning/HDMI s’il s’agit d’un iPhone. Pour un smartphone Android, vérifiez s’il est en mesure de projeter directement sur votre téléviseur via la fonction SmartView dans les Paramètres, sinon utilisez un boîtier de type Chromecast. On place évidemment l’écran à l’arrière plan du smartphone. Mais attention : il faut penser à regarder la caméra et pas l’écran qui est derrière.
    • Avec l’iPhone, les utilisateurs de Mac peuvent aussi recourir au logiciel Reflector qui réplique l’écran du smartphone via Wifi. Cela libère la prise Lightning pour un micro par exemple.
  • Pour les réglages de mise au point et d’exposition, le plus simple est de faire confiance au mode « auto » de la caméra du smartphone…
  • ..ou d’utiliser, sur iOS, Filmic Pro pour filmer et l’appli Filmic Remote sur un autre iPhone, afin de  régler la mise au point et l’exposition à distance.
  • Dans tous les cas, en filmant en 4K pour monter en 1080p, vous aurez la possibilité de recadrer vos images, pour dynamiser vos vidéos en évitant les jump cuts.

Avec DoubleTake (mise -à-jour 24/03/2020)

DoubleTake, la nouvelle application de Filmic Inc. permet de se filmer avec deux objectifs simultanément sur les iPhones qui en proposent deux (7 Plus, 8, Plus, X, XS) ou trois (iPhone 11 Pro). On peut ainsi se filmer en même temps en plan large (ou très large sur un 11 Pro) et en plan serré (télé), soit sous la forme de deux vidéos simultanées que l’on pourra monter ensuite en « multicam », soit sur une seule vidéo en séparant l’écran en deux. Retrouvez l’article/vidéo que j’ai réalisé sur le sujet. DoubleTake permet ainsi de se filmer et de montrer en même temps le vis-à-vis, le lieu où on est ou la personne en face de soi.

Avec une appli « prompteur »

Sur le principe de la caméra selfie évoquée plus haut, les applis de téléprompteur affichent à proximité de la caméra, un texte déroulant que l’on peut lire en donnant l’illusion que l’on regarde l’objectif. L’AppStore et le Google Play Store en proposent quantités. J’utilise par exemple Téléprompteur vidéo ou BigVu sur iPhone et Oratory sur Android.

Peut-on utiliser sa webcam pour faire la même chose ? Oui sur le principe. Néanmoins, l’ordinateur est généralement un peu plus bas que le visage donc en contreplongée. Son écran, gigantesque, comparé à celui du smartphone incite encore plus à le regarder, détournant le regarde de l’objectif de la webcam. Enfin la qualité de l’optique et du capteur de la webcam est bien inférieure à celle de n’importe quel smartphone.

Laurent Clause

Laurent Clause

Journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, je suis devenu réalisateur d'images et formateur, formateur vidéo smartphone en particulier. J'interviens avec ma société Milledix ainsi notamment qu'à Gobelins l'Ecole de l'Image, Sciences Po Paris et pour le groupe CapCom. J'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro, et je forme à la vidéo-mobile, au MoJo (mobile journalism), au tournage avec Filmic Pro, Open Camera ou autres et au montage notamment avec LumaFusion, Adobe Rush et Kinemaster.

1 commentaire

  • katell dit :

    Toujours aussi intéressants et utiles tes articles, Laurent. Mais pour la youtubeuse fauchée ou simplement en extérieur ou en déplacement, il y a cette petite astuce qui consiste à fixer un bras magique au trépied, et sur ce bras un petit miroir tenu dans un grip. Comme je n’ai pas de TV, j’ai trouvé ça très… smart!
    https://youtu.be/Fplj8W7Hx7E

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.