A la uneMojo

MojoCon 2016 : après la grand-messe du journalisme mobile

mojocon1

Que la force soit avec Android ! Cela aurait pu être un slogan pour la MoJoCon qui s’est tenue les 29 et 30 avril dernier à Dublin. La deuxième édition de la conférence internationale du journalisme mobile (« Mojo » en anglais) qui avait lieu à guichets fermés, consacrait l’arrivée à maturité -côté “MoJo”- des smartphones équipés du système de Google. Si les contenus vidéo d’information produits sur mobiles proviennent pour 3/4 de l’iPhone alors qu’Android est installé sur 90% des smartphones en usage dans le monde, les journalistes, pionniers des technologies mobiles, formateurs et intervenants de la MojoCon, s’accordaient pour dire que la tendance allait bientôt à s’inverser. Pour preuve, la présence parmi les exposants des deux principaux éditeurs d’applis “pro” dans le domaine de la vidéo “MoJo” sur le Play Store de Google : Kinemaster côté montage et Filmic Pro côté caméra. Le développement d’applis dans le camp Android reste un sacré challenge, compte tenu de la fragmentation du marché (le nombre de version de l’OS en circulation, la variété d’appareils et leurs diversité de composants…) comme l’expliquent les éditeurs dan mon reportage ci-dessous. Je vous invite aussi à regarder la présentation/plaidoyer en faveur d’Android de Bernhard Lill @DerMedientyp, journaliste, formateur MoJo et intervenant à la MoJoCon.

Avec 500 participants -pas que des journalistes- et une cinquantaine d’exposants, la Mojocon parlait aussi cette année de direct (live) et de 360°. Deux nouveaux modes d’expression/diffusion vidéo très grand public, mais qui demandent à être défrichés et balisés côté journaliste. Notamment avec le fameux anagramme SPECTRE défini par la spécialiste britannique des réseaux sociaux Sue Llewellyn @suellewellyn durant son intervention : six points sensibles de nature à freiner ou empêcher la diffusion du direct (Safety, Privacy, Ethics, Copyright, Trolling, Reputation, Emotional trauma).

Pour une synthèse complète de ces deux jours d’échange, je vous renvoie au compte-rendu complet en ligne de mon camarade Philippe Couve @couve. Et vous pouvez aussi consulter une série d’interviews des différents intervenants et exposants sur la chaîne YouTube de la MojoCon.

Quelques chiffres entendus à retenir :

  • 300 heures de vidéos sont mises en ligne chaque minute sur Youtube
  • 300 millions de photos postées chaque jour sur Facebook
  • La vidéo représentera 70% du traffic Internet sur mobile en 2021

copy

Laurent Clause

Laurent Clause

Journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, je suis devenu réalisateur d'images et formateur, formateur à la vidéo sur smartphone en particulier. J'ai enseigné le MoJo à l'Ecole de Journalisme de Sciences-Po Paris et interviens avec ma société Milledix notamment à Gobelins l'Ecole de l'Image, pour Samsa, le groupe CapCom ou aux Antilles et à la Réunion pour Inzy-Learning . J'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro, et bien sûr la vidéo-mobile, le MoJo (mobile journalism), le tournage avec Filmic Pro, Open Camera ou autres et le montage notamment avec Adobe Rush, VN Kinemaster et LumaFusion.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.