AccessoiresApplicationsAudioObjectif

Le NAB Show côté vidéo-mobile

Du 7 au 12 avril dernier, les pros de l’image et du son avaient rendez-vous à Las Vegas au NAB Show (National Audio Broadcaster Show)… où la vidéo-mobile est maintenant reconnue officiellement avec plus d’une centaine d’exposants et une section « Mobile » sur le site officiel de l’événement.

La caméra de City Producer suit les personnages
Les français de City Producer y présentaient ainsi la nouvelle version leur suite vidéo, re baptisée CT Pro Video Suite, relookée et dotée d’une kyrielle de nouveautés. Parmi lesquelles la fonction « Smart Face », détection de visage de la caméra pour des  « follow focus » très convaincants, comme j’ai pu en juger avec la pré-version que j’ai en mains depuis quelques jours. Mais l’autre grosse nouveauté de CT Pro, c’est son mode de distribution : on le trouvera dans quelques jours sur l’AppStore, comme n’importe quelle application, avec un modèle économique par souscription nettement revu à la baisse : 25 €/mois ou un peu moins de 300 €/an.

 

Un micro/enregistreur Sennheiser qui synchronise ses prises avec les vidéos
Chez Sennheiser on a remarqué le Memory Mic : un drôle de petit microphone blanc, à accrocher à une poche, qui enregistre dans sa mémoire interne et synchronise ensuite ses enregistrements, via une application dédiée, avec les images filmées par iOS. Un moyen de répondre aux demandes « sans fil » des professionnels, sans se risquer au Bluetooth que Sennheiser juge peu fiable. Une liaison du Memory Mic avec l’appli Filmic Pro est en cours de développement.

 

Un adaptateur pour utiliser de gros objectifs sur les smartphones
Autre curiosité au NAB, un adaptateur DOF (Depth Of Field). Comprenez une bague intégrant un verre dépoli, à venir coller devant la lentille du smartphone sur un grip pour visser ensuite toutes sortes d’objectifs (Canon EF, Nikon F ou Sony E notamment). Présenté par un obscur fabricant de Shenzen, Cinematic International Company Limited, cet adaptateur concurrence (pour ne pas dire copie) le DOF de Beastgrip. Vous reconnaîtrez d’ailleurs peut-être dans la vidéo ci-dessous, le grip sur lequel est installé le DOF en question, sur lequel j’ai déjà écrit il y a quelques années. Le buzz orchestré autour du « Unsane » de Steven Soderbergh ou d’autres productions au smartphone de grnads noms du cinéma comme Claude Lelouch ne sont sans doute pas étrangers au regain d’intérêt pour ces adaptateurs. Mais pour posséder moi-même un DOF Beastgrip, j’avoue être resté sur ma faim devant ce type d’accessoire qui nécessite des optiques à très grande ouverture (1, 4 ou 1,8, car l’adaptateur assombrit l’image) et demande un soin particulier au moment de son installation si l’on veut éviter les déformations optiques. Sans doute amusant avec de très bonnes (et très chères) optiques pour des tournages posés type cinéma, mais absolument incompatible avec ceux, « agiles », du journalisme mobile !

Laurent Clause

Laurent Clause

Je suis journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, tout particulièrement de celles liées à la création et à la communication. Réalisateur via ma société Milledix, je suis aussi formateur : à Gobelins l'Ecole de l'Image, à Sciences Po Paris, pour le groupe CapCom ou ma société Milledix, j'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro et surtout la vidéo-mobile (tournage et montage sur smartphone).

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.