4 Comments

  1. Totalement d’accord. De plus, tourner avec du matériel ultra léger demande passablement de pratique, car un smartphone n’a pas du tout l’ergonomie ni la stabilité d’une caméra dédiée. En gros, je trouve que tourner au smartphone est très inconfortable et en définitive peu intéressant, car les prix des petites caméras pros ont en plus fortement chuté ces dernières années.

  2. Marjorie

    Bonjour,

    Merci de ces pistes de réflexion.
    Je ne comprends pas votre remarque : « puisqu’il ne travaille pas 20 jours par mois ». Si le JRI, mojo ou pas, travaille à temps partiel, il ne peut pas demander à être payé plus pour compenser et gagner, en fin de mois, l’équivalent d’un salaire temps plein !
    Mais le point de repère « 3 minutes reportage + montage fini = 1 journée de travail » est intéressant.
    Merci encore.

    • Il n’est pas question de gagner l’équivalent d’un salaire temps plein. Ce que je voulais dire c’est qu’à la tâche, on gagne généralement plus que comme salarié à temps plein, dans l’audiovisuel, la presse écrite ou ailleurs. Si un JRI est payé 250 €/jour en pige salaire (500 € HT/j s’il est indépendant), un JRI salarié ne sera jamais payé 22 x 250€ (soit 5500€/mois).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *