Un Mooc pour apprendre à filmer comme un pro avec un smartphone

Pour tout savoir de l’art et de la manière de filmer de façon professionnelle avec un smartphone, le meilleur moyen -en plus de ce blog- c’est de vous inscrire  au Mooc de Gobelins, l’école de l’Image “Filmer des vidéos de pro avec un smartphone”. Gratuitement et durant quatre semaines, du 6 novembre au 3 décembre prochain, vous apprendrez à utiliser votre smartphone pour réaliser court-métrages, clips, pubs ou encore des interviews ou des reportages. Depuis le fonctionnement de l’appareil proprement, la façon d’y brancher un microphone externe, d’éclairer une scène ou un personnage, mais aussi les grands principes du cadre ou de la narration ou encore les accessoires indispensables,  cette formation continue et ludique, distillée petit-à-petit, vous occupera un peu moins de quatre heures par semaine. Vous serez en effet invité chaque sermaine à réaliser des vidéos d’exercice, à partager pour évaluation avec l’équipe pédagogique… dont je fais partie !

EquipePedagogiqueGobelins

Avec Patrick Thierry, responsable pédagogique du pôle vidéo de Gobelins (à gauche), je suis en effet un des deux formateurs de ce Mooc et travaille activement à l’élaboration de son contenu depuis plusieurs semaines. Vous trouverez sur cette page du site FUN (France Université Numérique) la fiche descriptive de cette formation unique. A laquelle je ne peux évidemment que vous encourager à participer à partir du mois de novembre. Alors inscrivez-vous vite !

FUN MOOC : Réaliser des vidéos pro avec son… par fr-universite-numerique

12 Comments

    • Nous avons « tourné » tous les films des cours avec 2, parfois 3 iPhone. Le gros de nos cours et séquences de démo purement « smartphone » sont en effet réalisés avec un iPhone (parce que c’est le modèle que nous avions à disposition), mais avec l’appli caméra de base volontairement. Nous expliquons clairement, dès le début, que toutes les manips que nous effectuons sont réalisables avec n’importe quel smartphone, iOS, Android et même Windows Phone. Peu importe le modèle tant qu’il filme en Full HD. A la fin du Mooc, quelques enseignements spécifiques pour certains modèles.

  1. Eyraud

    Un mooc très attendu par les petits qui pensent que les mooc ne sont pas réservés élites…. Merci

    • Le Mooc (ou Flot en français pour Formation en Ligne Ouverte à Tous) préfigure l’enseignement de demain puisque l’Etat cherche par tous les moyens à réduire ses dépenses. La thématique de ce Mooc là vise un très large public, et ne serait de toutes façons pas enseignée sur les bancs d’une université…

  2. Gilles C

    Mon smartphone me lache à quelques semaines du début du Mooc. Du coup je suis à la recherche d’un nouveau smartphone. Des suggestions ?
    Pour info, je suis projectionniste et je suis curieux de faire des essais sur projecteur numérique en DCP, donc je cherche quelque chose sous Android qui s’adapte au mieux à cette contrainte.
    Merci.

    • Pas certain de pouvoir vous aiguiller… J’imagine que vous souhaitez projeter les images que vous filmez mais j’ignore les contraintes du DCP. Un Android récent en vaut un autre… Comme je le dis souvent, en termes de caméra, les smartphones se valent tant qu’ils filment au moins en Full HD. Etalonnage, rendu, tout est ensuite affaire de post-prod dans les logiciels adéquats. Impossible au final de dire avec quel smartphone on a tourné !

  3. Gilles C

    Merci, pour votre réponse.
    Je comprends votre embarras car votre blog n’a pas non plus pour objectif de prescrire telle ou telle marque. Pour ce qui est de la finalité en DCP le fait de pouvoir tourner en 24 ou 25 i/s directement évitera par exemple d’avoir à convertir les fichiers, il y a d’autres contraintes mais qui doivent effectivement se traiter en post-production.
    Cependant, avant de faire le grand saut côté matériel, je remarque (grâce à la lecture de votre blog mille fois merci) qu’il y a quand même des caractéristiques techniques qui peuvent être un plus. Le fait par exemple d’avoir smartphone dont la connectique de la prise casque soit CTIA/AHJ par exemple me permettra d’avoir accès plus facilement à des périphériques sons. Pour le stockage le fait que mon smartphone ait le protocole otg ou de la mémoire amovible peut avoir de l’importance, pareil pour l’autonomie ou la robustesse du matériel.
    À ma connaissance il n’existe pas de revues spécialisées qui publient des comparatifs dans l’optique d’un tournage vidéo. Et c’est sur ce genre de détails que j’espérais des orientations, car même les données constructeur sont parfois un peu vagues (pour la prise casque notamment).

    • Si votre contrainte est de pouvoir tourner en 24 ou 25i/s, je ne peux que vous inciter à vous tourner vers un iPhone, et ses applications de « filmage » élaborées comme Filmic Pro. Cette appli offre quantité de réglages et fonctions pro (un réticule pour le focus, un autre pour le diaph, un vu-mètre pour le contrôle du son, des ratios de cadres cinéma, et même un zoom motorisé…) et la possibilité de tourner en 30, 25 ou 24i/s. A ma connaissance il n’existe pas d’appli offrant de fonctions équivalentes côté Android. La plus « pro » (et gratuite) a pour nom Open Camera, mais je ne crois pas qu’elle permette de modifier la vitesse d’enregistrement des images. C’est en post-prod, au montage, que vous devrez réduire à 24 ou 25i si vous tenez absolument à un Android.

  4. Wesley

    bonjour. j’habite en afrique. je voudrais m’inscrire mais :
    – pas de dates precises ni d’année ?
    – payant ? free ?
    – link pour inscription ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *