AndroidDiversSmartphones

Sony Xperia Z2 : la 4K ne suffit pas

J’avais hâte de tester un smartphone 4K. J’ai été très déçu ! Sur le papier, filmer en Ultra HD avec son mobile présente de réels avantages. Si l’on ne dispose pas d’un téléviseur 4K, on peut tout de même regarder les vidéos filmées en 3840×2160 réduites en Full HD, avec, en théorie, davantage de piqué que celles filmées en 1920×1080. En outre, quand elles sont filmées en 3840×2160 pixels, les vidéos peuvent être retaillées en Full HD pour n’en garder qu’une partie seulement, sans perte de qualité.  Enfin, en 3840×2160, il est possible d’imprimer de belles images fixes (photos). Voilà pour les généralités. Malheureusement, la “fonction” caméra (Appareil photo) du Xperia Z2 souffrent de trop nombreux défauts pour que l’on puisse se satisfaire de sa ultra haute définition.

5 minutes de 4K avant extinction

Vous savez sûrement qu’aucun des smartphones “4K” disponibles actuellement (Samsung Galaxy S5, Galaxy Note 3, LG3, ou Sony Xperia Z2), n’enregistrent plus de quelques minutes d’affilée. Leur processeur (un Qualcomm Snapdragon 800 SOC pour le Z2, le premier à autoriser la 4K) tend en effet à chauffer rapidement, et les fabricants ont préféré limiter la durée d’enregistrement pour éviter l’auto-combustion du smartphone et accessoirement l’usure prématurée de ses composants, et de sa batterie en particulier ! En clair : la 4K est encore un peu contre nature sur ce type d’appareil ! Comme si vous installiez un turbocompresseur sur un petit moteur de Twingo… Sur la plupart des smartphones, l’enregistrement s’arrête ainsi automatiquement à 5 minutes. Sur le Z2, pas de durée maximum : un message d’alerte prévient que que le système va stopper l’enregistrement quand cela s’avère nécessaire. Alors c’est vrai, en vidéo, 5 minutes c’est une éternité ! A moins de filmer une interview de Fabrice Lucchini, rares sont les occasions de tourner des prises aussi longues.  Sans compter que cela pèse vite lourd : si 5 minutes en Full HD prennent 660 Mo dans la mémoire de votre smartphone, elles pèsent près de 3,5 Go en 4K.

Images molles et autofocus incessant

Les images en 4K du Xperia Z2 ? Elles manquent de caractère ! Nous avons tourné un beau matin d’automne, et les vidéos du Sony nous sont apparues un peu “molles”, sans beaucoup de piqué ni de relief. Moins défini, l’iPhone 6 Plus nous semble faire mieux en extérieur, avec un rendu plus chaleureux. C’est un peu mieux en studio avec nos Lego sous une boîte à lumière, même en basse lumière. Malheureusement il y a l’autofocus… En optant pour la 4K sur le Z2, plutôt que pour la Full HD , on doit renoncer à tout contrôle de la mise au point ! En 1920×1080 et comme sur les autres smartphones, on fait le point où l’on veut en touchant l’écran. Ici en 4K, c’est l’appareil qui le fait tout seul, généralement sur la zone qui occupe le plus d’espace dans le cadre. Et si vous déplacez le smartphone où qu’un nouveau sujet passe devant l’objectif,  le point change puisqu’il est impossible de le bloquer. Cela ravira peut-être tata Evelyne, qui adore filmer son petit Yorkshire courant d’un bout à l’autre du jardin. Mais comme vous en jugerez ci-dessous, au moindre mouvement de caméra, l’autofocus s’agite tout seul pour chercher où se caler. C’est inadmissible, inacceptable, inutilisable. Cela interdit en effet le moindre panoramique, le moindre mouvemen. Pour peu que Fabrice Lucchini bouge les mains devant le Z2 pendant l’interview, même en plan fixe, l’objectif ne saura plus où donner du focus !

Réglages limités en 4K

En 4K, seuls restent actifs le stabilisateur (SteadyShot), le réglage de la balance des blancs ou encore le zoom. Les autres options ne sont plus accessibles. Bonne idée, les touches de volume, sur la tranche de l’appareil peuvent être utilisées pour piloter le zoom pendant l’enregistrement. Dommage que le dispositif pâtisse d’un léger temps de latence et surtout d’une vitesse beaucoup trop rapide -et non réglable- qui empêche de faire un plan en zoomant.
Si nous n’avons eu aucun problème pour récupérer les vidéos 4K enregistrées sur ce mobile en .mp4, sur un Mac pourtant musclé, taillé exclusivement pour le montage, nous avons constaté des à-coups en les lisant avec Lecture QuickTime. Ils ont disparu dans VLC, mais nous les avons retrouvés au montage dans Final Cut Pro malgré nos 32 Go de Ram et notre SSD de 500 Go. Vous constaterez que la vidéo Full HD réalisée ci-dessus avec ces vidéos 4K est très décevante : les images manquent de fluidité et le focus qui n’arrête pas de changer son point est particulièrement agaçant. Il n’y a qu’en basse lumière que le Z2 arrive à faire mieux que ses concurrents grâce à un capteur un peu plus sensible. Mais pour ce qui est de la 4K, on attendra !

Laurent Clause

Laurent Clause

Je suis journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, tout particulièrement de celles liées à la création et à la communication. Réalisateur via ma société Milledix, je suis aussi formateur : à Gobelins l'Ecole de l'Image, à Sciences Po Paris, pour le groupe CapCom ou ma société Milledix, j'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro et surtout la vidéo-mobile (tournage et montage sur smartphone).

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.