AccessoiresTechniques

Règle n°1 : soyez posé !

Tout est dans l’image du bandeau de videonline. Pour que vos vidéos “mobiles” aient un caractère professionnel et se démarquent au premier coup d’œil des films que fait à tout bout de champ votre cousine Evelyne en tenant, qui plus est, son smartphone en mode portrait (!), il faut d’abord qu’elles ne bougent pas ! Claude Lelouch a construit une partie de son style avec ses “bougers” qui donnaient un air « vrai » à ses plans rapprochés de personnages. Seulement sa vieille caméra  35 mm, portée à l’épaule, devait bien peser 3 ou 4 kilos de plus que votre petit smartphone. Plus c’est gros et lourd, moins ça bouge ! A contrario avec la mini-optique de votre petit mobile, un bouger d’un petit milimètre se traduit par un saut quasi-olympique à l’image !

Posé, pas bougé !

Moralité, pour produire de belles images, il faut avant tout que votre smartphone soit posé sur quelque chose quand vous filmez. Un trépied -au moins un monopode- un mini-pied de type Joby/Gorrillapod sur une table ou accroché à quelque chose, un de ces nouveaux steady de poing motorisé… Bref, un pied (on en trouve à partir d’une dizaine d’euros léger et téléscopique jusqu’à un peu plus d’un mètre cinquante) et son corollaire : un grip, un de ces petits supports à visser au pied pour contenir le smartphone. Sans même parler des modèles pro comme le Beastgrip que j’utilise et que je vous ai déja présenté, beaucoup sont vendus à prix d’or. Comme le Glif, très pratique, mais 30 € le bout de plastique, ça fait mal quand même ! Alors personnellement, je les achète en Chine… Nous en reparlerons.

879A0773

Si t’as pas pris ton pied, improvise…

Mais à l’instar du smartphone, on n’a pas toujours son tripode télescopique au fond de sa poche ! En attendant que l’iPhone 25 inaugure la sustentation magnétique, le mieux est de se poser soi-même, et de se caler au maximum afin de filmer.
– Commencez par tenir le mobile à deux mains, en le pinçant entre vos pouces et index (comme sur la photo ci-dessus).
– Puis prenez appui sur vos deux coudes, si possible, sur le rebord d’une fenêtre ou une sur table par exemple (voir photo ci-dessous).
– Une fois fait votre cadre, et avant de commencer à filmer, inspirer et bloquer votre respiration comme le font les tireurs d’élite : cela contribue à stabiliser.
– Enfin pour ne pas bouger en déclenchant l’enregistrement, appuyez de préférence avec le pouce ou l’index sur un des boutons physiques sur le pourtour du smartphone, plutôt que sur le bouton rouge sur l’écran ! Ça paraît bête comme ça, mais vous constaterez à l’image, que ça bouge moins !

879A0775

Laurent Clause

Laurent Clause

Je suis journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, tout particulièrement de celles liées à la création et à la communication. Réalisateur via ma société Milledix, je suis aussi formateur : à Gobelins l'Ecole de l'Image, à Sciences Po Paris, pour le groupe CapCom ou ma société Milledix, j'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro et surtout la vidéo-mobile (tournage et montage sur smartphone).

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.