AccessoiresObjectifTechniques

Quels objectifs complémentaires pour votre smartphone ?

Avec un grip universel, vous avez la possibilité de visser devant l’objectif de n’importe quel smartphone toute une série de lentilles, plutôt bon marché, vendues sur Internet : grand angle, fish-eye, téléobjectif… vendus entre 15 et une cinquantaine d’euros, notamment sur Amazon (exemple d’une recherche ici).

Avec leur pas de vis 37mm, ces optiques conçues à l’origine pour les caméscopes d’autrefois, se vissent naturellement sur un Beastgrip ou un Cinema Mount. Il est aussi possible d’élargir la gamme d’optiques compatibles en vissant des modèles 52mm grâce à un adaptateur 37-52mm qui ne coûte que quelques euros.

31dNJleT1aL

Ces différentes lentilles permettent évidemment de varier les focales et les largeurs de cadre de vos prises de vue. Mais disons-le tout net : elles sont généralement de qualité médiocre (d’où leur prix) et provoquent des altérations (aberrations ?) dans l’image, sur les bords du cadre : les droites deviennent courbes, les objets se déforment et les couleurs bavent parfois un peu… Vérifiez ci-dessous : cela donne un “genre” qu’il faut être prêt à accepter.

limites2

Enfin, toutes ces lentilles ne sont pas forcément utiles. Proposé par de nombreuses petites marques, le fish-eye n’est pas franchement utile, par exemple. On trouve aussi pas mal de super grand-angle, qui n’offrent en définitive que peu de différences avec la focale grand-angle naturelle de votre smartphone. La seule optique optionnelle qui nous semble indispensable est le petit téléobjectif, x2 (doubleur de focale), ou x3. Durant les tournages de notre Mooc, c’est l’objectif qui s’est tout de suite imposé pour obtenir des plans un peu moins large, sans trop s’approcher des sujets. Nous avons ainsi pu filmer des personnages en plan américain ou en plan poitrine en restant à deux mètres (voir ci-dessus).

Pour vous donner une idée des différences de focales et de cadres obtenus avec ces lentilles, une capture d’écran ci-dessous, extraite d’une des séquences que j’ai réalisées pour le Mooc de Gobelins : la même scène filmée avec  la focale standard d’un iPhone 6 (en haut à gauche) puis au travers de trois lentilles complémentaires (grand-angle, fish-eye et téléobjectif x2).

Capture d’écran 2015-10-15 à 08.28.28

 

Laurent Clause

Laurent Clause

Je suis journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, tout particulièrement de celles liées à la création et à la communication. Réalisateur via ma société Milledix, je suis aussi formateur : à Gobelins l'Ecole de l'Image, à Sciences Po Paris, pour le groupe CapCom ou ma société Milledix, j'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro et surtout la vidéo-mobile (tournage et montage sur smartphone).

4 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.