5 Comments

  1. Simon GIRAUD

    Merci Laurent pour l’article et l’info. Pour être amateur de sport de montagne, normal j’y vie, je pense qu’il est impossible de faire du vtt avec un gimbal :-). Perso je vais changer mon tel un iphone5 pour un iphone5SE et acheter un gimbal. 5 ans d’espérance de vie pour l’ensemble me parait déjà beaucoup. Et je verrait au prochain renouvellement.

  2. Bonjour Laurent, si les smartphones embarquent différents moyens de stabilisation (logicielle et/ou mécanique) pour la photo ou la vidéo, on est bien loin de l’amplitude de mouvement que peut offrir une gimbale !!!

    Je ne pense donc pas que celles-ci vont disparaître de sitôt. Surtout que les constructeurs de smartphones privilégient la stabilisation pour le tout venant : pouvoir filmer sans que l’image ne tressaute ou prendre une photo nette.

    Si je prends l’exemple de l’Osmo Mobile cité plus haut, son suivi de mouvement serait bien compliqué sur un smartphone 🙂

    • Bonjour Seb, je me projette un peu loin, c’est vrai !
      Ce que je voulais dire dans ce billet, c’est que les gimbals ne sont pas nécessaires pour faire des images stables. Le stabilisateur « cinéma » de l’iPhone 6 Plus faisait déjà de vraies merveilles comparé à un iPhone 5 par exemple. J’ai filmé avec, à mains leveés, sans grip ni poignées et en 60 fps, des suivis de cyclistes ou de patineurs qu’on penserait tournés avec des stabilisateurs matériels. Ajoute à cela un procédé de recadrage évolué comme celui de SteadXP, qui sera intégrable dans un smartphone à horizon quoi, 5 ans ? Tu obtiens un dispositif qui ne justifie plus à mon sens les 300 € d’un « bon » gimbal (je sais, tu dis « une », pour « poignée » j’imagine. Mois je préfère « un » pour « grip stabilisé » ou « steadycam du pauvre »). Alors oui, l’appli Osmo, dont je lis et entends le plus grand bien, fait du suivi de personnage. Mais avec mon Feiyutech G4 Pro et un certain coup de poignet qui s’est amélioré au fil des semaines, je pense que je peux suivre un personnage de façon tout aussi fluide et rapide que le suivi de focus de l’appli caméra de l’Osmo Mobile. Demain, le stabilisateur de mon smartphone me permettra de donner ce coup de poignet avec un simple grip/manche sans gyroscope trois axes, l’appli caméra ayant verrouillé le point sur le sujet dont la détection de visage assurera le suivi. Tu ne crois pas ?

      • j’abonde dans ton sens sur la qualité de la stabilisation mécanique de plus en plus performante sur les smartphones ou APN. Je pense juste que tu es bien plus limité (de mon point de vue de passionné) qu’avec un système Gimbal/joystick : tant dans l’amplitude des mouvements que des possibilités de plans. C’est pire avec un grip ou une poignée ou tu perd la tessiture de mouvement que t’offre ta main & ton poignet.

        Après , il y a tous les usages liés à l' »intelligence » du smartphone comme le suivi de mouvement. On peut imaginer la gimbale posée sur un trépied et suivre un sujet (un skatteur mais aussi une interview posée #mojo), et pourquoi pas faire un multicaméra sans cadreur 🙂 Bref, il y a pour moi un avenir à ces systèmes qui viennent en renfort de la stabilisation mécanique basique (et ultra performante) des smartphones dont le but est avant tout de faire de nos films et photos de merveilleux souvenirs.

        Pou SteadXP, il y a déja tout ce qu’il faut pour que ce soit implémenté. Après, on retourne à de la stab logicielle avec détérioration de l’image. Mais, bien combiné avec la stab mécanique, cela pourrait faire un duo de choc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *