ApplicationsTrucs et astuces

Filmic Pro 6.4 : faites confiance au mode « auto »

La nouveauté de la version 6.4 sur de Filmic Pro iOS (et de la 6.2 sous Android) est presque passée inaperçue. Et pourtant le nouveau mode « auto » rend un vrai service aux journalistes qui n’ont pas le temps de faire le point ou de régler l’exposition sur chaque plan lors de tournages en « run and gun »…

Faites une double tape dans le réticule  (carré) de mise au point, il se transforme dorénavant en un gros rectangle pointillé au centre de l’écran : vous venez d’activer le mode auto pour la mise au point. Visez ou faites apparaître un objet au premier plan dans le cadre, le point se fait tout seul sur lui. Pointez la caméra sur un nouveau sujet, le point se fait tout seul à nouveau. Et cela fonctionne aussi pour l’exposition. Une double tape sur le réticule rond et un grand rectangle à coins arrondis apparaît. Pointez alors la caméra sur une source lumineuse, l’exposition s’ajuste automatiquement. Bref un vrai mode « full auto » aussi bien pour le focus que pour l’exposition. Pour sortir de de mode auto et libérer les réticules de focus et exposition, il suffit de refaire une double tape sur chacun d’eux.

J’entends déjà les esprits chagrins : « Il est nul ce type : il savait pas que ça existait déjà et qu’il suffisait de ne pas verrouiller le réticule de mise au point et celui d’exposition pour en faire autant ?  » Non, vous vous trompez, comme le prouve la vidéo ci-dessus : quand le réticule de focus n’est pas verrouillé, la mise au point se fait automatiquement sur ce qui se passe sous le réticule en question ou à sa proximité. Mais placez par exemple le réticule de focus à gauche de l’image et faites entrer un objet par le bord droit du cadre, la mise au point ne se fera pas sur lui. Contrairement à ce qui passe en mode auto. Pensez donc à ce mode « auto » pour tous les plans, hors de l’interview, où vous n’avez pas le temps de faire vos réglages manuellement…

Laurent Clause

Laurent Clause

Je suis journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, tout particulièrement de celles liées à la création et à la communication. Réalisateur via ma société Milledix, je suis aussi formateur : à Gobelins l'Ecole de l'Image, à Sciences Po Paris, pour le groupe CapCom ou ma société Milledix, j'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro et surtout la vidéo-mobile (tournage et montage sur smartphone).

3 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.