Applications

Filmic « Argon » : Filmic Pro revu et simplifié pour le direct

Vous trouviez Filmic Pro compliqué ? Vous aimerez certainement la nouvelle appli que ses concepteurs ont dévoilé durant Mojocon360 : une version grandement simplifiée de l’appli caméra pro, avec en prime la capacité de filmer en direct…Nom de code provisoire : Argon.

La version 6 était sortie mi-mars, alors on ne s’attendait pas à ce que Filmic Pro présente des nouveautés aux rencontres internationales des journalistes mobiles. Mais entre Mavis et City Producer notamment, la concurrence devient sévère. D’autant que le gros problème de la dernière version de Filmic Pro, c’est sa « goinfrerie » : quand elle est ouverte, l’appli  vide la batterie de mon iPhone 7 Plus en une heure si j’omets d’éteindre l’écran ! Alors la solution pourrait bien venir de ce mystérieux « projet Argon » : une application dont les concepteurs de Filmic viennent de livrer la première bêta… avec laquelle je joue depuis quelques heures. Attention : il s’agit d’une pré-version ! Cela signifie que bien de choses sont susceptibles d’évoluer d’ici la sortie du produit. Aujourd’hui, cette application ressemble à un Filmic Pro épuré, avec une nouvelle interface utilisateur et la possibilité, au passage, de diffuser en direct sur YouTube, Periscope ou via un flux RTMP (Real Time Messaging Protocol, un protocole conçu à l’origine par Macromedia pour « streamer » de l’audio et de la vidéo).

Exit le damier des Paramètres en bas à droite avec ses 15 options : une petite ligne de 6 icônes regroupe tout au sommet de l’écran (selfie, réticules, stabilisation, streaming, paramètres, balance des blancs). A droite, le curseur du zoom (du grossissement plus exactement) ; dans le coin inférieur gauche, l’accès à la pellicule (plus question de stocker les rushes dans l’appli pour les retoucher, ils vont automatiquement avec les photos/vidéos de l’iPhone) ; et sur le bord gauche, le curseur de niveau d’entrée audio, dont on visualise la force du signal stéréo (affiché en stéréo avec les canaux gauche et droite séparés) en bas de l’écran. La surprise vient d’un réticule unique, a priori, regroupant focus et exposition, comme dans l’appli appareil photo/caméra native d’iOS. Sauf qu’en écartant les doigts sur ce réticule, on sépare le carré de focus du cercle qui permet d’indiquer la zone de mesure de l’exposition. On a donc le choix : faire simple en se contentant de déplacer le réticule unique sur la zone de l’image devant être nette et y mesurer en même temps l’exposition, ou séparer les deux comme dans Filmic Pro.

Dans une interface plus moderne, les paramètres sont, eux aussi, réduits au minimum : résolution, vitesse (25, 30, 50 et 60 fps), qualité (avec 25, 32 ou 50 Mbps) et le format (16:9 ou carré 1:1). L’appli enregistre évidemment dans les formats portrait et paysage. Mais rien pour le son : si un micro externe est branché sur la prise mini-jack ou le port Lightning, il est utilisé automatiquement. A défaut le micro intégré (micro arrière de l’iPhone) reprend ses droits.

Enfin, plus question de retoucher les rushes enregistrés dans Filmic Pro avant de les exporter : dans le projet « Argon » les images filmées sont enregistrées directement dans la Pellicule (« Camera Roll ») et nulle part ailleurs. Pas de retouche possible, simplicité oblige.

Mais la nouveauté non visible, et sans doute principale, de cette version « spéciale » de Filmic, concerne la batterie : pour le peu que nous ayons pu en juger en jouant avec depuis deux jours, celle-ci ne se vide plus aussi vite que dans Filmic Pro ! C’en est même à se demander si ce projet Argon n’est pas une réécriture pure et simple de l’application optimisée et débarrassée de tout ce qui drainait dramatiquement l’énergie de la batterie depuis quelques mois. Réduite à l’essentielle et prête au live, cette version correspondrait mieux aux journalistes video-mobiles.

Mais Filmic n’annonce aucune date de sortie pour ce projet « Argon ». Ni même un prix. Si nous en croyons les indices trouvés dans la pré-version actuelle, celle-ci pourrait être téléchargeable gratuitement mais enregistrerait un filigrane sur les images filmées tant qu’on en paierait pas le prix, affiché dans l’appli aujourd’hui autour de 3 euros… Croisons les doigts !

Laurent Clause

Laurent Clause

Je suis journaliste par vocation, spécialiste des nouvelles technologies depuis la fin des années 80, tout particulièrement de celles liées à la création et à la communication. Réalisateur via ma société Milledix, je suis aussi formateur : à Gobelins l'Ecole de l'Image, à Sciences Po Paris, pour le groupe CapCom ou ma société Milledix, j'enseigne l'écriture audiovisuelle, le montage avec FCP X ou Adobe Premiere Pro et surtout la vidéo-mobile (tournage et montage sur smartphone).

5 Commentaires

  • TRESCH dit :

    Félicitations pour toutes vos bonnes informations.

    Cordialement,

    Henri TRESCH

  • Bravo pour cet article.
    La pré-version est trouvable quelque part?

  • Christophe dit :

    Des nouvelles de ce projet ? C’est vrai que Filmic Pro est très gourmand en batterie…
    J’avais contacté Filmic il y a un mois, leur réponse est assez évasive :
    The Argon project is moving forward and should see a public release in the next few months. Argon is currently an internal working title and the final branding of this product is still to be determined. But if you follow our social channels we will be certain to make sure anyone familiar with Argon is aware of its public presentation when the time comes.

    • Le projet Argon a connu une seule nouvelle version depuis l’alpha donnée en mai dernier à Mojocon. Et celle-ci n’est plus fonctionnelle depuis quelque semaines… J’ai le sentiment que le projet est en stand bye. Je tente d’obtenir des infos…

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.